Félicitations à Ophélia Godin, nouvellement recrutée en qualité de chargée de recherche à l’Inserm au sein de l’équipe de Marion Leboyer!

Ophélia Godin est épidémiologiste de formation, récemment recrutée à l’INSERM en qualité de chercheuse CRCN au sein de l’Institut Mondor de Recherche Biomédicale dans l’équipe de Marion Leboyer “Neuropsychiatrie Translationnelle”.

Elle a effectué sa thèse de Santé Publique à l’université de Paris 11 sur les modifications cérébrales visibles à l’IRM de la démence chez les personnes âgées et a développé depuis des travaux de recherches sur l’épidémiologie des maladies neurologiques et psychiatriques.

 

Après avoir été rattachée à l’Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique pendant 5 ans, elle continue maintenant ses recherches au sein du laboratoire Inserm “Neuro-Psychiatrie Translationnelle” (Equipe Marion Leboyer), de l’IMRB. Ses travaux de recherches portent sur la prévalence, l’origine, les facteurs de risque et les conséquences des maladies somatiques et en particulier des anomalies métaboliques chez les individus atteints de maladies psychiatriques.

 

Depuis 2013, elle participe par ailleurs à la mise en place de la cohorte PsyCoh, financée par le programme Investissement d’Avenir (PIA2) et est en charge de l’aspect méthodologique / épidémiologique de la cohorte. Il s’agit d’une cohorte d’individus atteints de troubles bipolaires et de schizophrénie suivi au long cours dont l’objectif est de caractériser les différents stades de la maladie ainsi que les marqueurs biologiques qui leur sont associés.

Share