Agressions environnementales et cours des pathologies pulmonaires

Contacts

Sophie Lanone Leader du groupe, DR2 Sophie Lanone

Tél.: +33-(0)1 49 81 37 25
cmYubXJlc25pQGVub25hbC5laWhwb3M=


Actualité du groupe :

Le groupe propose un contrat doctoral dont le sujet de thèse est le suivant : Construction, optimisation et interprétation de bases de données d’exposome pour l’étude de l’impact de la pollution atmosphérique sur des cohortes de patients BPCO ou porteurs de mucoviscidose”. Voir l’annonce

Axes de recherche :

Les facteurs environnementaux, dont la pollution atmosphérique, sont les principales causes de maladies chroniques non transmissibles et de décès prématurés dans le monde aujourd’hui, en particulier au niveau respiratoire. Diverses particules minérales, telles que l’amiante ou la silice, sont connues pour leur capacité à induire différentes maladies pulmonaires, notamment dans le cadre professionnel.

Parallèlement à ces particules minérales, on observe un intérêt de plus en plus grand sur la question des effets néfastes de l’exposition humaine aux nanoparticules (NP). En effet, à mesure que le domaine des nanotechnologies se développe, des milliers de produits de consommation courante affichant un contenu en NP apparaissent sur le marché.

 

Nous avons développé un thème de recherche dédié à l’étude de la toxicité des particules minérales (principalement l’amiante), ainsi que celle des NP carbonées et métalliques d’origine anthropique, avec pour objectif secondaire de déchiffrer la relation entre la toxicité du NP et leurs caractéristiques physico-chimiques.

Ces dernières années, nous avons élargi nos recherches aux effets respiratoires de la pollution de l’air en tant que mélange complexe d’espèces chimiques. Ces recherches sont menées à la fois au niveau de la population générale, mais aussi dans le contexte des expositions professionnelles, ce qui constitue une spécificité unique de notre travail.

En outre, comme il est largement admis que les expositions périnatales peuvent influencer de manière significative le développement et la maturation des poumons du fœtus et de l’enfant, nous avons plus récemment lancé une recherche axée sur les origines précoces des maladies respiratoires liées à l’exposition aux contaminants environnementaux.

 

 

Résultats récents :

Identification des relations entre exposition à l’amiante, plaques pleurales et survenue de mésothéliome, cancer pulmonaire ou cancer du colon chez des patients exposés à l’amiante (Environ Health Perspect 2017, Occup Environ Med 2014, AJRCCM 2014, J Natl Cancer Inst 2013)

Première évidence des conséquences respiratoires d’expositions professionnelles à des nanoparticules métalliques chez les soudeurs (Sci. Rep. 2018, Nanotoxicology 2016, JACI 2016, Particle & Fibre Toxicol 2014)

Effets à long terme d’expositions maternelles à des contaminants environnementaux (fumée de cigarette, nanoparticules métalliques) pendant la gestation ; facteur de susceptibilité pour développer des pathologies respiratoires à l’âge adulte ? (Environ Health Perspect 2017, Nanotoxicology 2017)

Les caractéristiques physico-chimiques des nanoparticules, telles que le diamètre, la longueur, les propriétés de surface, ou la nature chimique sont des déterminants essentiels de leurs modifications intracellulaires, leurs effets inflammatoires, oxydants, et sur l’autophagie (Autophagy 2018, Particle & Fibre Toxicol 2016, 2013, 2011, 2010, AJRCMB 2013)

Développements spécifiques :

PolluRisk platform

PolluRisk platform

 

L’un des principaux problèmes liés à l’étude des effets de la pollution atmosphérique sur la santé est l’extrême complexité du mélange chimique atmosphérique, qui n’est globalement pas étudié dans le cadre d’études expérimentales souvent axées sur un seul polluant (généralement des particules – PM10, PM2,5 – ozone, dioxyde de carbone).

 

Ces dernières années, nous avons largement contribué, en étroite collaboration avec le LISA UMR CNRS 7583 (www.lisa.u-pec.fr), à développer un outil innovant dédié à l’étude de l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé : la plateforme PolluRisk (www.pollurisk.cnrs.fr).

 

 

 

 

 

 

Bien que la communauté scientifique reconnaisse généralement que “la génétique charge le fusil mais que l’environnement appuie sur la gâchette“, il existe une incertitude persistante quant à la charge mondiale de morbidité imputable aux facteurs environnementaux (mode de vie, climat, …), y compris les coûts liés aux soins de santé et à leur impact économique négatif.

Tout au long de notre vie, nous sommes exposés à divers facteurs, tant internes qu’externes, qui sont fonction de notre mode de vie, de notre comportement et de notre environnement. Toutes ces expositions forment un concept appelé “l’exposome“, qui reflète la mesure cumulative des influences environnementales et des réponses biologiques associées à partir de la période périnatale. Son importance pour la santé et la maladie est indéniable et l’exposome de chaque individu pourrait interagir complètement avec la façon dont les maladies chroniques se développent et évoluent.

Dans ce contexte, nous avons récemment lancé un nouveau projet, REMEDIA (convention de subvention du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 n° 874753 – www.h2020-remedia.eu), destiné à déterminer comment et dans quelle mesure l’exposome affecte la gravité et la morbidité de la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) et de la mucoviscidose tout au long de la vie.

Share

Publications récentes

Cohignac V, Landry M, Ridoux A, Pinault M, Annangi B, Gerdil A, Herlin-Boime N, Mayne-L 'hermite M, Haruta M, Codogno P, Boczkowski J, Pairon JC, Lanone S. Carbon nanotubes but not spherical nanoparticles block autophagy process by a shape-related targeting of lysosomes in murine macrophages.

Autophagy. 2018;14(8):1323-1334. doi: 10.1080/15548627.2018.1474993. Epub 2018 Jul 30.

Drummond D, Baravalle-Einaudi M, Lezmi G, Vibhushan S, Franco-Montoya ML, Hadchouel A, Boczkowski J, Delacourt C. Combined Effects of in Utero and Adolescent Tobacco Smoke Exposure on Lung Function in C57Bl/6J Mice.

Environ Health Perspect. 2017;125(3):392-399.

Landry M, Pinault M, Tchankouo S, Charon É, Ridoux A, Boczkowski J, Mayne-L'Hermite M, Lanone S. Early signs of multi-walled carbon nanotbues degradation in macrophages, via an intracellular pH-dependent biological mechanism; importance of length and functionalization.

Part Fibre Toxicol. 2016 Nov 24;13(1):61

Andujar P, Simon-Deckers A, Galateau-Sallé F, Fayard B, Beaune G, Clin B, Billon-Galland MA, Durupthy O, Pairon JC, Doucet J, Boczkowski J, Lanone S. Role of metal oxide nanoparticles in histopathological changes observed in the lung of welders.

Part Fibre Toxicol. 2014;11:23.

Pairon JC, Andujar P, Rinaldo M, Ameille J, Brochard P, Chamming’s S, Clin B, Ferretti G, Gislard A, Laurent F, Luc A, Wild P, Paris C. Asbestos exposure, pleural plaques and the risk of death from lung cancer.

Am J Respir Crit Care Med. 2014;190:1413-20.