Le projet DIM One Health 2.0 porté par l’Inserm par le Pr. Jean-Daniel Lelièvre, labellisé par la région Ile-de-France

La pandémie de COVID-19 est venue rappeler la réalité des maladies infectieuses dites émergentes. Celles-ci représentent de manière caricaturale la notion « One Health » d’une seule santé partagée entre l’homme et l’animal dans leur environnement. Ce concept, devenu une évidence depuis quelques années, fait l’objet de nombreux projets nationaux et internationaux.

 

Le projet du DIM One Health 2.0 porté par l’Inserm par le Pr. Jean-Daniel Lelièvre, équipe Lévy, se situe dans la continuité du DIM One Health et vise à financer des projets innovants d’équipes dont l’objet est d’identifier les évènements pouvant conduire à l’émergence ou la dissémination d’un agent infectieux dans différents écosystèmes. Il s’impliquera à évaluer les risques infectieux tout en proposant des solutions opérationnelles applicables à la Région Ile-de-France qui répondent à la fois à des enjeux de santé humaine et animale mais également environnementaux.

 

Il s’appuie pour cela sur la quasi-totalité des partenaires travaillant dans le champ des maladies infectieuses dans la région avec des champs disciplinaires couvrant les aspects de sciences biologiques, environnementales, mathématiques, médicales, sociales et de santé publique. Ce projet regroupe ainsi 4 universités (Université de Paris (UP), Sorbonne Université (SU), Université Paris Est Créteil (UPEC), Université Paris Saclay), 9 Laboratoires d’Excellence et 10 grands organismes de recherche : l’Anses, le CEA, l’EnvA, l’IRD (Institut de recherche pour le développement), l’IRBA (Institut de Recherche biomédicale des Armées) , l’INRAE, l’Institut Pasteur, l’INSERM, l’Institut Micalis, l’Institut Microb’Up de l’UP, MNHN, l’agence nationale Santé Publique France, l’action Healthi de la faculté de pharmacie de l’Université Paris Saclay, l’objet interdisciplinaire “Health and therapeutic innovation”, » ainsi que les labEx IBEID (Integrative Biology of Emerging Infectious Diseases) de l’Institut Pasteur, VRI (Vaccine research Institute), Futurs Urbains (santé en ville) et, ParaFrap (Alliance française contre les maladies parasitaires).

Le DIM rassemble par ailleurs des entreprises de l’infectiologie et de la bioproduction : DaVolterra, DrugAbilis, Eligo, GMT Science, LinKinVax, Seppic SA, et des acteurs de la valorisation et du transfert de technologies : le pôle de compétitivité Medicen Paris Region, l’Institut Carnot France Futur Elevage, INSERM Transfert et la SATT Erganeo.

 

Les objectifs finaux de ce DIM One Health 2.0 sont d’une part, obtenir le financement de projets sur cette thématique, et d’autre part de structurer le réseau des interactions entre structures académiques et privées existant déjà sur le territoire. L’obtention de ce DIM conforte pour notre site l’axe fort One Health entre la Faculté de Santé et l’EnvA.

 

Actualité UPEC du 22 février 2022

Share