EUR LIVE “Trajectoires et Vulnérabilité en Santé”, l’un des projets Ecoles Universitaires de Recherche de l’UPEC, est retenu parmi 81 candidatures!

Sous la présidence de Sir Malcom Grant (récemment président du NHS England) et sur proposition d’un jury international, le Premier Ministre a retenu 24 lauréats de la deuxième vague d’appels à projet « Ecoles universitaires de recherche » .
Parmi eux l’EUR LIVE vise à aborder le problème de la vulnérabilité en intégrant au-delà de la santé, les différentes dimensions sanitaires, environnementales, sociétales, économiques, politiques et culturelles. Au carrefour de la santé/biologie, des sciences sociales et de l’environnement, LIVE offrira des programmes de recherche interdisciplinaire de pointe, bénéficiant des expertises complémentaires de spécialistes de la santé, de l’économie de la santé, de la santé publique et du vieillissement, d’un consortium multidisciplinaire unique étudiant l’impact de la pollution environnementale sur la santé ainsi que de solides réseaux nationaux et internationaux. Ainsi LIVE permettra de dépasser la fragmentation des approches de la vulnérabilité et offrira une formation transdisciplinaire et multi-échelle aux étudiants sélectionnés, en créant :
– un programme de master de deux ans combinant enseignement et recherche qui préparera une nouvelle génération d’étudiants à relever le défi de la vulnérabilité et à poursuivre une carrière dans des agences nationales et internationales de santé ainsi que dans des entreprises privées.
– un programme de doctorat développant une recherche de pointe dans le domaine de la vulnérabilité, dans l’une des 5 écoles doctorales concernées.
LIVE s’articule autour de 3 piliers, dont chacun a une réputation d’excellence, mais qui nécessitent une intégration plus poussée de l’approche de la vulnérabilité :
      – la recherche en santé et en biologie, qui s’appuie sur une expertise reconnue dans le domaine des pathologies liées au vieillissement, des maladies infectieuses, des troubles psychiatriques et des maladies rares (impliquant plusieurs équipes de l’IMRB).
      – les domaines en expansion de l’économie de la santé et de la santé publique.
      – l’étude scientifique des déterminants environnementaux et de leur impact sur la santé : qualité de l’air, de l’eau et du sol, risques environnementaux, pollution, contaminants et toxines.

Contacts : France Pirenne et Geneviève Derumeaux
Lien vers l’actualité de l’UPEC “Appel à projets PIA 3 : L’UPEC remporte 2 Écoles universitaires de recherche”
Share