Team 10

Biologie du système neuromusculaire

Introduction

Les maladies neuromusculaires forment un groupe hétérogène d’affections déprimant la fonction du muscle squelettique, via la perturbation de son contrôle par l’innervation périphérique, l’altération du développement myogénique, le défaut fonctionnel ou la dégénérescence du tissu musculaire formé. Ces affections restent aujourd’hui sans traitement et sont invalidantes pour une majorité de patients ; dans de trop nombreux cas, on assiste à un décès prématuré. Ces affections posent un ensemble complexe de défis scientifiques et de santé publique.

Notre équipe a pour premier objectif de décrire les maladies neuromusculaires primaires ou secondaires à d’autres affections, d’identifier l’origine génétique ou environnementale de ces maladies, de comprendre les mécanismes pathogéniques qui les sous-tendent et ce, à l’échelle moléculaire, cellulaire ou systémique. Cette caractérisation moléculaire intégrée à l’échelle de tout l’organisme permet d’identifier de nouveaux outils géniques, cellulaires ou pharmacologiques à visée thérapeutique, modulateurs des réseaux moléculaires altérés chez les patients.

Un second objectif pour notre équipe est d’évaluer la fiabilité des outils thérapeutiques innovants pour les maladies neuromusculaires, en intégrant dans une même équipe les phases préclinique et clinique de l’évaluation de l’efficacité et de l’inocuité de ces outils thérapeutiques chez les animaux modèles puis chez les patients.

Ces deux objectifs peuvent être combinés en un continuum représenté sur le schéma suivant .

 

fig_1_bnms

 

 

BNMS est une nouvelle équipe constituée à partir du rassemblement de cinq laboratoires franciliens préexistants, compétents dans les domaines de la neuromyologie et de l’ingéniérie cellulaire et tissulaire. Après validation d’un projet scientifique fédérateur par le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES) en 2014, l’équipe a été labellisée par ses cotutelles en janvier 2015. Depuis juillet 2015, notre équipe a également reçu le soutien financier de l’Association Française contre les Myopathies (AFM) dont elle constitue un des pôles stratégiques nationaux.

 

Fig2-Bnms_Groups

 

 

 

 

 

 

Pour mener à bien ses projets, l’équipe structurée en cinq groupes thématiques (Figure 2) constitue un ensemble synergique mêlant recherche fondamentale, recherche clinique comparée et recherche translationnelle.

Les recherches de notre équipe sont organisées autour de deux grands axes :

 

 

1) Les cellules souches du muscle

2) La recherche translationnelle en médecine moléculaire

 

 

 

 

 

 

Thématique détaillée

Retombées attendues et Valorisation

Collaborations et Partenariats

Publications récentes

Dogan, C., De Antonio, M., Hamroun, D., Varet, H., Fabbro, M., Rougier, F., Amarof, K., Arne Bes, M.-C., Bedat-Millet, A.-L., Behin, A., Bellance, R., Bouhour, F., Boutte, C., Boyer, F., Campana-Salort, E., Chapon, F., Cintas, P., Desnuelle, C., Deschamps, R., Drouin-Garraud, V., Ferrer, X., Gervais-Bernard, H., Ghorab, K., Laforet, P., Magot, A., Magy, L., Menard, D., Minot, M.-C., Nadaj-Pakleza, A., Pellieux, S., Pereon, Y., Preudhomme, M., Pouget, J., Sacconi, S., Sole, G., Stojkovich, T., Tiffreau, V., Urtizberea, A., Vial, C., Zagnoli, F., Caranhac, G., Bourlier, C., Riviere, G., Geille, A., Gherardi, R.K., Eymard, B., Puymirat, J., Katsahian, S. & Bassez, G.

PLoS One 2016 5;11(2):e0148264.

Quattrocelli M, Swinnen M, Giacomazzi G, Camps J, Barthelemy I, Ceccarelli G, Caluwe E, Grosemans H, Thorrez L, Pelizzo G, Muijtjens M, Verfaillie CM, Blot S, Janssens S, Sampaolesi M. Mesodermal iPSC-derived progenitor cells functionally regenerate cardiac and skeletal muscle.

J Clin Invest. 2015 125(12):4463-82.

Blondelle J, Ohno Y, Gache V, Guyot S, Storck S, Blanchard-Gutton N, Barthélémy I, Walmsley G, Rahier A, Gadin S, Maurer M, Guillaud L, Prola A, Ferry A, Aubin-Houzelstein G, Demarquoy J, Relaix F, Piercy RJ, Blot S, Kihara A, Tiret L, Pilot-Storck F. HACD1, a regulator of membrane composition and fluidity, promotes myoblast fusion and skeletal muscle growth.

J Mol Cell Biol. 2015 7(5):429-40.

Zalc A, Rattenbach R, Auradé F, Cadot B, Relaix F. Pax3 and Pax7 play essential safeguard functions against environmental stress-induced birth defects.

Dev Cell 2015 33(1):56–66.

Kostallari E, Baba-Amer Y, Alonso-Martin S, Ngoh P, Relaix F, Lafuste P, Gherardi RK. Pericytes in the myovascular niche promote post-natal myofiber growth and satellite cell quiescence.

Development 2015 142(7):1242–53.