Pharmacologie et Technologies pour les Maladies Cardiovasculaires (PROTECT)

Contacts

Bijan Ghaleh-Marzban Responsable Bijan Ghaleh-Marzban

Tél.: +33-(0)1 43 96 73 85
cmYubXJlc25pQGhlbGFoZy5uYWppYg==


L’équipe PROTECT recherche et développe des stratégies pharmacologiques et des technologies pour réduire les conséquences des accidents cardiovasculaires comme l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque ou l’arrêt cardiaque. Cette recherche s’appuie sur une démarche intégrée évoluant de modèles cellulaires aux évaluations cliniques, en passant par une étude préclinique approfondie. Cette démarche translationnelle a conduit à plusieurs essais cliniques et au transfert d’innovations vers le secteur industriel.

 

Objectifs de l’équipe

1- rechercher des approches thérapeutiques permettant de limiter les conséquences d’un arrêt cardiaque. Nous étudions notamment une stratégie innovante d’hypothermie par la ventilation liquide totale des poumons lors des états de choc suivant une réanimation ;

2- étudier des molécules susceptibles de réduire la perméabilité vasculaire lors d’un infarctus du myocarde ou de l’insuffisance cardiaque. Nous évaluons notamment la modulation de l’œdème myocardique et la microcirculation coronaire par des dérivés de l’angiopoïétine-like 4 ;

3- étudier la voie de l’hème oxygénase et du monoxyde de carbone lors de l’ischémie myocardique, en particulier sur les mécanismes inflammatoires et la bioénergétique cellulaire.

4- rechercher de nouvelles molécules anti-ischémiques, par un ciblage de la toxicité mitochondriale du cholésterol. Le rôle des ligands de sa protéine de translocation (TSPO) est particulièrement évalué.

 

Les domaines de recherche de l’équipe ont trait à des domaines à fort impact sociétal puisque les maladies cardiovasculaires ischémiques constituent l’une des premières causes de mortalité dans le monde chez l’Homme. Cela correspond également à un enjeu important pour la santé des animaux de compagnie.

 

L’équipe comprend parmi ses membres des scientifiques, des pharmaciens, des vétérinaires et des médecins, fournissant un grand panel de compétences. Cela nous permet d’envisager des recherches allant du « fondamental » au transfert à la clinique humaine ou vétérinaire.

 

Par ailleurs, le développement de stratégies pharmacologiques originales ou de dispositifs médicaux s’inscrit pleinement dans une démarche de valorisation. C’est donc une recherche qui possède un fort potentiel de transfert et d’impact économique.

 

L’équipe est organisée en trois groupes animés par Bijan Ghaleh, Roberto Motterlini et Renaud Tissier.

 

Les laboratoires sont situés à la Faculté de Médecine de Créteil et à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort.

 


 

Share

Publications récentes

Panel M et al., Small-molecule inhibitors of cyclophilins block opening of the mitochondrial permeability transition pore and protect mice from hepatic ischemia/reperfusion injury.

Gastroenterology, 2019 ; 157 : 1368-1382.

Portal et al., The CO-releasing molecule CORM-3 protects adult cardiomyocytes against hypoxia-reoxygenation by modulating pH restoration.

Eur J Pharmacol. 2019 ; 862 : 172636.

Kohlhauer M et al., Protection against cardiac ischemia-reperfusion injury by hypothermia and by inhibition of succinate accumulation and oxidation is additive.

Basic Res Cardiol. 2019 ; 114 : 24.

Tissier R et al, Early blood transcriptomic signature predicts patients’ outcome after out-of-hospital cardiac arrest.

Resuscitation. 2019 ; 138 :222-232.

Braud L et al, Carbon monoxide-induced metabolic switch in adipocytes improves insulin resistance in obese mice.

JCI Insight. 2018 ; 3 : pii 123485.

Jozwiak M et al. Ivabradine improves left ventricular twist and untwist during chronic hypertension.

Int J Cardiol. 2017 ; 252 : 175-180.

Musman J et al. A Tspo ligand prevents mitochondrial sterol accumulation and dysfunction during myocardial ischemia-reperfusion in hypercholesterolemic rats.

Biochem Pharmacol. 2017 ; 142 : 87-95.

Chetboul V et al. Short-term efficacy and safety of torasemide and furosemide in 366 dogs with degenerative mitral valve disease: The TesT study.

J Vet Intern Med. 2017 ; 31 : 1629-1642.