Tabac: l’exposition in utero réduit la capacité respiratoire. Une étude encadrée par le Pr. Christophe Delacourt (IMRB-U955, équipe 4) est parue sur le site « Pourquoi docteur » et la revue « La Dépêche »

actu_christophe_delacourtUne étude menée sur des souris par des chercheurs de l’Inserm et de l’Université Paris Est Créteil Val-de-Marne
(Institut Mondor de Recherche Biomédicale, à Créteil) a constaté que l’exposition in utero à la fumée de tabac
réduit les capacités respiratoires des souriceaux à naître, indique Pourquoidocteur.fr. Le Professeur Christophe
Delacourt, chercheur Inserm qui a encadré ces travaux, précise : « un capital [respiratoire] initial bas à la naissance ou à la fin de l’adolescence, sera prédictif d’une évolution plus probable vers la BPCO [bronchopneumopathie chronique obstructive]».

 

Lien vers l’article complet de « Pourquoi docteur »

Lien vers l’article complet de « La Dépêche »